Aux marches du palais

Bonjour à toutes et à tous,

 

Voici venu le temps pour moi de vous parler du Palais des Sports et des Congrès.
A mes yeux cet endroit stratégique de la commune cristallise à lui seul une bonne partie des enjeux du Megève de demain. Je sais que mes écrits sont scrutés à la loupe au sein de l'équipe municipale et que, sur ce sujet, la tentation est forte de multiplier les effets d'annonces. Néanmoins je pense qu'il est de mon devoir de jouer la transparence et si d'aventure mes suggestions sont reprises....et bien tant mieux. Ce qui est bon pour Megève l'est aussi pour moi.

Un bref état des lieux pour commencer. Lorsque que j'étais adjoint Madame le Maire m'avait envoyé au palais afin de régler quelques petits soucis techniques. Je connais donc un petit peu cet établissement vu de l'intérieur. Là on touche aussi le problème politique. En effet qui est l'adjoint élu de référence du Palais? Est-ce l'adjoint aux sports également responsable de la commission « grands projets » ? Est-ce l'adjoint au développement économique ? Est-ce l'adjointe à la culture? Est-ce l'adjointe à la petite enfance par le biais de Meg’accueil ? Est-ce le tout nouvel adjoint aux services techniques ? Est-ce l'adjoint aux finances? Ah là non ! Car Megève et ses 50 millions d'euros de budget n'en a pas !!!! Ou alors tout simplement est-ce Madame le Maire et ses multiples casquettes ? La réponse n'est pas évidente mais je crois qu'il serait bon avant toute de chose de pouvoir répondre à cette question car pour élaborer un projet digne il faut un coordonnateur.
Ensuite il y a la direction de cette institution. Il y a un directeur que je ne connais pas puisqu'il est arrivé après mon départ. Il y avait un responsable sécurité dont le contrat n'a pas été renouvelé et qui vient de nous quitter, Il y avait un directeur adjoint qui est parti et dont le remplacement a connu quelques aléas.
Pour ma part je pense que, vu la taille et les missions de cet équipement il faut une direction à 3 têtes. Un directeur axé sur la partie sportive (patinoire, piscine, spa, musculation.etc.) un adjoint axé sur la partie technique et un adjoint axé sur la partie commerciale et culturelle.
J'ai donc été amené lors de mon mandat à regarder de près les points de frictions sur un plan technique au Palais. Par exemple la nouvelle patinoire a été équipée de 3 compresseurs chargés de fournir le froid nécessaire pour la glace, le cahier des charges prévoyait qu'ils devaient être capables de fonctionner ensemble et un essai concluant devait être réalisé afin de valider la réception des travaux. L'essai n'a jamais été fait car il y en avait toujours un (neuf je le rappelle) en panne. Faute de consignes claires et de liberté de manœuvre je n'ai pu aller au bout de ma démarche qui consistait à mettre le fabricant face à ses responsabilités. A chaque intervention il a produit une facture qui est restée au contentieux et lors d'un conseil municipal récent il a été voté une transaction à l'amiable qui a solutionné ce problème mais qui nous prive d'une garantie pourtant due. J'ai également été amené à me prononcer sur la gestion d'un litige concernant la sécurité incendie ou l'on se battait avec notre prestataire de services pour des non fonctionnement des alarmes alors que le système n'était plus aux normes et qu'il devait être revu; ce qui fut fait à mon initiative.
Il reste à ma connaissance quelques soucis d'étanchéité de toiture et des fissures au niveau de la médiathèque. 
Ceci étant dit passons aux réalisations en cours par l'actuelle municipalité. Les bassins de piscine intérieure vont être refaits cet été. Je pense que c'est une bonne chose et que le besoin était réel. Une somme importante a été consacrée au renouvellement du matériel de la salle de musculation. Parfait mais cette salle enclavée sans de vraies ouvertures n'incite pas vraiment à la pratique de ce sport. Dans un projet d'envergure un nouvel emplacement plus approprié semble s'imposer.
Enfin le projet du Spa des Sports semble être véritablement lancé. Au dernier conseil municipal du lundi 11 avril dernier des voix se sont élevées afin de critiquer l'emplacement dédié à sa construction le long du parking coté Jaillet. Son enclavement et son coté peu visible semblant poser problème pour certains.
Pour ma part j'aurai préféré sa construction sur cette parcelle de terrain préempté par la commune il y a déjà plus d'un an face à l'entrée du palais pour la somme, je le rappelle, de 3.5 millions d'euros. Un bâtiment indépendant avec un parking souterrain, une mezzanine surplombant le parking, donnant ainsi une vue privilégié sur les événements organisés à cet endroit et éventuellement avec une passerelle reliant ce bâtiment au Palais pour faciliter les transits entre les diverses activités. Cela aurait renforcé son coté indépendant et amélioré sa visibilité ; élément indispensable à sa connaissance et donc à sa fréquentation. Car la question de sa fréquentation a aussi été posée lors du dernier conseil : le Spa des Sports. Pour qui? Pour les résidents secondaires qui bien souvent possèdent leur propre installation? Pour les hôteliers qui sont en général bien pourvus ? Pour les familles Mégevanes ? Si oui alors à quel prix ? Comment atteindre le seuil de rentabilité eu égard à l'investissement ? Toutes ces questions auraient dues êtres posées AVANT toute décision qui engage les deniers publics.
Maintenant si cette offre s'intègre dans un développement commercial du Palais en travaillant vers la tenue de séminaires alors oui un seuil de rentabilité acceptable peut être envisagé.
Car il y a un atout de taille pour le Palais et pour son avenir. C'est la possibilité de construire autour. Les anciens tennis, le « teen house », et même le bâtiment de la gendarmerie (je rappelle que tout était prêt alors que j'étais encore adjoint pour construire une nouvelle gendarmerie sur un terrain limitrophe avec demi quartier et qu'à ce jour rien n'est encore décidé ???? Ce qui risque a terme dans le cadre d'une réorganisation programmée par l'état de nous priver de gendarmerie)
Donc si il y a un point où tout le monde semble d'accord c'est qu'on ne peut faire l'impasse sur la remise à niveau de la salle des congrès. Déjà envisagée par l'ancienne municipalité elle était encore d'actualité lors de notre élection. Alors 3 ans plus tard il me semble qu'il y a urgence. Je pense qu'il s'agit d'une formidable opportunité à saisir pour faire de Megève une vraie destination pour des séminaires et ceci tout au long de l'année ce qui serait pour l'activité commerciale de notre village un vrai ballon d'oxygène. Il faut donc prévoir de faire un bâtiment aux normes pour ce genre d'activités. Des salles de réunions, une grande salle prévue pour recevoir suffisamment de monde dans un confort optimum, une partie restauration digne de ce nom, une capacité hôtelière proche.
Ce projet doit être monté de la manière la plus rigoureuse possible, le chiffrage doit être très précis, l'échéancier tres détaillé. Ce projet doit être monté en concertation avec tous les Mégevans et donc expliqué dans ses moindres détails.
Il semble que l'actuelle municipalité ait validé une somme de principe de plusieurs dizaines de millions d'euros pour un tel projet. Mais encore une fois on est dans le vague. Je propose donc de créer une cellule de veille  qui étudiera les meilleures formules de financement, les différentes formes de recours aux investisseurs privés et pour quelle activités car cela ne serait pas supportable et complètement utopique de laisser la commune financer seule et donc le contribuable Mégevan un tel coût.
Voila donc ce que je peux en dire à ce stade sachant qu'il reste 3 ans à Madame le Maire et à son équipe pour avancer sur le sujet et que lors de l'échéance de 2014 il faudra tenir compte de ce qui aura été réalisé. Il n'est pas question pour moi d'affirmer que je repartirai, le cas échéant, d'une feuille blanche. Un certain coût aura été supporté par la collectivité ; je saurais en tenir compte pour adapter le projet qui sera présenté par mon équipe.

Il y avait ce lundi 11 avril un conseil municipal très important puisqu'il fallait voter le budget 2011 de la commune. Marathon jusqu'a 1h15 du matin. Un nouvel adjoint nommé pour me remplacer, des non-dits, une défiance qui s'installe durablement au sein de l'équipe municipale. Finalement rien de nouveau et plus rien à attendre. Circulez ! Ya rien à voir !

Bien à vous,


Denis Worms

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    Solau (samedi, 16 avril 2011)

    Bonjour à tous, lors de la création du Comité de direction de Megève Tourisme il a été fait le choix de faire rentrer des personnes ayant une bonne connaissance du palais de sports et de la remise en forme, dans le cadre du projet thermo ludique. J’ai déjeuné avec l’une de ces personnes au mois de janvier et elle était très surprise de découvrir les grands projets du palais, en effet elle n’a pas été consultée alors que cette personne avait une très grande connaissance de ce lieu magique et invité au comité pour avis. De plus pourquoi changer les deux bains, le petit à des fuites mais le grand bain n’en a pas !!! Un investissement mal évalué, le choix d’une salle de sport dans un lieu irrespirable et un spa des sports à proximité des vestiaires du hockey!!! Le choix d’un directeur apparemment largement en dessous de ses compétences et déjà largement décrié.

  • #2

    Jité (samedi, 23 avril 2011 06:35)

    Effectivement, il n'y a pas grand chose à dire du conseil municipal neurasthénique du lundi 11 avril dont la seule nouveauté était d'inaugurer la sonorisation, l'enregistrement des débats et leur publication sur le site Internet de la mairie (www.megeve.fr). Mais les faits sont têtus : le compte rendu écrit publié sur ce même site diffère souvent (propos déformés, interventions "oubliées", etc). Dans ses deux dernières lignes, ce compte rendu indique même qu'il sera affiché conformément au Code général des collectivités territoriales, le... 15 mars 2011 ! Quel progrès !!!

  • #3

    Pierre S. (lundi, 02 mai 2011 12:52)

    Je rejoins votre analyse M. Worms et celle de Solau car je considère à mon tour que la restructuration du Palais des Sports s'apparente à une "course à l’échalote" où après 3 ans perdus en vaines discussions pour tenter de concrétiser de vaines promesses, la commune va dépenser des millions dans des investissements totalement aléatoires en termes d'attente ou de besoins des publics parce qu'aucune étude de marché n'a été réalisée !!!! Ni auprès des habitants permanents, ni auprès des touristes !!!

  • #4

    Zarathoustra (lundi, 02 mai 2011 20:44)

    Comme il est suggérer par les interventions ci dessus, il faudrait analyser la situation globale en gestionnaire . Par exemple

    Quel est le budget de fonctionnement du Palais des Sports ?

    Quel l'auto-financement de chaque activité ? (piscine, patinoire, etc ) - par rapport a son budget de fonctionnement mais aussi a l'amortissement des investissements.

    Combien il en coute chaque année au contribuable pour maintenir ces installations ?

    Les investissements envisages (spa ou meme salle des congres) vont-il creer des synergies a savoir des recettes supplémentaires pour les activités existantes ?

    Quel sera leur retour sur investissement ?