L'avenir de Megève se construit dès maintenant !

En ce dernier mois de l’année 2012, il me vient comme c’est sans doute le cas pour beaucoup d’entre vous, le besoin de faire le point sur l’année qui vient de s’écouler. Ce point est d’autant plus nécessaire pour, le recul aidant, prendre les bonnes décisions qui engagent le futur. Nous le faisons chaque fin d’année dans nos foyers, dans nos entreprises et, pour ceux qui en ont la responsabilité, dans des actions publiques.

Je voudrais tout d’abord et au regard des statistiques de fréquentation de mon site, remercier les milliers d’internautes qui m’ont fait l’honneur d’en parcourir les rubriques. Cette fidélité et cette assiduité m’ont incité à vous proposer une actualité la plus complète et la plus objective possible sur la gestion des affaires municipales et sur les alternatives que je propose.

Je voudrais aussi remercier les très nombreux commentateurs de mes billets auxquels j’ai directement répondu pour certains, librement laissé la citoyenneté s’exprimer pour les autres. J’ai aussi du censurer quelques rares commentaires, qui étaient diffamatoires et contraires à l’esprit de mon action. Vous le comprendrez aisément, surtout si tout comme moi, vous êtes animés par un esprit républicain et constructif !

Je voudrais enfin remercier le Maire et ses proches collaborateurs pour leur assiduité et leurs visites quasi quotidiennes sur mon site Internet, dont ils semblent s’être largement inspirés, si j’en crois les récentes délibérations du Conseil Municipal.

Dernièrement, j’ai eu le devoir de censurer deux commentaires écrits en patois mégevan et que, n’en déplaise à son auteur, j’ai pu traduire sans l’aide de quiconque. Ils évoquaient en termes assez cyniques ma « non mégevanité ». Ces commentaires m’ont à nouveau amené à m’interroger sur cette notion étrange qui voudrait que seul un Mégevan de naissance connaisse et comprenne les problèmes de ses concitoyens.

Suis-je né à Megève ? Non. Pas plus qu’une baronne qui, dans les années 1920 a transformé un village de montagne en station touristique internationale ! Pas plus que les hommes et les femmes qui venus d’autres départements ou régions, vivent à l’année ou à la saison à Megève, qui apportent leur savoir-faire à nos entreprises, qui mettent leurs enfants dans nos écoles ou dans nos clubs sportifs, qui s’investissent dans la vie associative, etc.

En revanche, ce qui m’anime encore et toujours, c’est l’amour de cette commune, c’est le désir de la voir se développer harmonieusement. Récemment, j’ai échangé avec un de mes concitoyens dont la seule motivation pour 2014 est de « sortir » l’équipe municipale actuelle. Tel n’est pas mon cas, je le redis avec force ! Monter une liste dans le seul objectif de ne plus voir « ceux d’en face » s’est déjà produit en 2008 avec les résultats qu’on sait : pas de programme, pas d’ambition et au final pas de bilan ! Eh bien, je ne referai pas cette erreur. Le temps que j’ai passé ces derniers mois à observer la vie locale, m’a permis de me faire une idée très précise des enjeux et des défis de notre commune, de rencontrer des experts et de confronter nos points de vue. J’ai aussi réalisé diverses approches des dossiers ; elles seront confirmées pendant l’hiver puis travaillées avec toute une équipe. C’est donc avec un vrai projet et des objectifs très clairs que je choisirai de me présenter au suffrage des électeurs le moment venu ! Maintenant, si d’autres Mégevans sont animés des mêmes motivations pour se présenter eux aussi eh bien le débat est ouvert !

Enfin, et pour répondre à la question d’un Internaute après mon dernier billet, oui, je crains que la SEM tombe entre les mains d’une compagnie privée. J’ai même bien peur que les négociations aient d’ores et déjà commencées !

 

Bien à vous,

Denis Worms

Écrire commentaire

Commentaires: 47
  • #1

    bb (vendredi, 30 novembre 2012 17:48)

    alors ceux qui ne se sont pas encore inscrit pour aller voter c est le moment de le faire

    il faut voter pour le changement

    rendez vous aux urnes en 2014

    merci à vous

  • #2

    en colère (dimanche, 02 décembre 2012 08:19)

    Je suis en colère , alors que SGJ s'était engagée auprès du personnel , des médias (Dauphiné libéré,messager,radio )et même par écrit avec nos fiches de paye que les agents qui ne voulaient pas prendre d'abonnement pour le stationnement souterrain bénéficieraient du parking GRATUIT de la gendarmerie , voilà qu'elle change d'avis et joint à nos derniers bulletins de salaire une note nous proposant le parking aérien de la gendarmerie pour la modique somme de 75 euros !!!
    Encore un mensonge! comment pouvons nous avoir confiance ?
    Et que dire des tarifs PRÉFÉRENTIELS pour les moniteurs de l'ESF?
    Jugez par vous-même.

  • #3

    A. (dimanche, 02 décembre 2012 10:28)

    Les moniteurs de ski sont à mon avis les premiers bénéficiaires financièrement du développement de la station. Il me semble qu'ils pourraient payer sans avantage leur place de parking.

  • #4

    VAGNU (dimanche, 02 décembre 2012 11:27)

    Après la vraie fausse promesse de vente de vente de l'ALPE FLEURIE!... (merci qui?) il est urgent de régler a cet endroit 4 points:1: l'étroitesse de la piste de ski.2: l'accès aux ambulances qui prendraient en charge les secours sur piste a la hauteur du petit garage.3:l'élargissement de la raquette de départ du téléssiége des GRAND CHAMPS.4:l'élargissement de la route de LADY a la hauteur du petit garage. A en colère et A:Tout à fait d'accord avec vous cependant méfions nous, la mairie tente peut etre de diviser pour mieux régner

  • #5

    Roger BARDELAYE (mercredi, 05 décembre 2012)

    Bonjour à tous, MEGEVANS de souche, de coeur, de passage, etc...,

    La S.E.M.R.M.M. tomberait "entre les mains d'une compagnie privée." Des négociations auraient déjà commencé ?

    Peut-on en savoir davantage ? Cette information provient-elle d'une fuite, d'une source bien avisée ou simplement serait-ce une rumeur ?

    Objectivement, où se situe l'intérêt pour une société privée à reprendre la concession eu égard aux lourds investissements à réaliser sur l'ensemble des massifs ?

    En tout état de cause, afin de défendre les propriétaires, détenteurs du foncier skiable, et conserver la maîtrise de l'outil, j'ai toujours prôné le maintien des remontées mécaniques dans le giron municipal.

    Ainsi, vous ne manquerez pas, j'en suis persuadé, d'accéder à mes interrogations en y apportant les réponses crédibles que tout un chacun, ici, est en droit d'obtenir dans le prolongement de la divulgation énoncée.

    Dans l'attente de vous lire, laissons tomber la neige qui semble de bon augure à l'entrée de l'hiver.

    Roger BARDELAYE, ancien conseiller municipal qui siégea au sein de la liste de complémentarité de 1995 à 2001.

  • #6

    prioritemegeve (mercredi, 05 décembre 2012 19:43)

    Bonsoir M. Bardelaye,
    Je reconnais bien là votre manière de tourner une interrogation en possible rumeur. Alors oui, je m’interroge depuis qu’en pleine séance de conseil municipal, un collaborateur du Maire a « lâché » je cite : « que des décisions très importantes seront à prendre pour la SEM en 2015 ». Or, je ne pense pas qu’il faisait allusion à l’horaire de casse-croûte des dameurs et des pisteurs !
    Oui je m'interroge comme tous les conseillers municipaux, à chaque fois que la commune doit recapitaliser la SEM : les autres actionnaires (privés) sont-ils invités eux aussi à participer à l’effort financier ?
    Oui, je m’interroge : pourquoi aucune campagne de travaux d’amélioration du domaine skiable, urgente et indispensable n’est-elle pas programmée ? Je pense en particulier au Rocharbois et aux Lanchettes. Pourquoi le Maire, P-DG de la SEM la présente comme moribonde si la situation ne le justifie pas ?
    Alors oui, en gestionnaire d’entreprise, je m’interroge sur les différentes solutions, réalistes ou saugrenues qui s’offrent aux élus locaux. On pourrait "nationaliser" ; c’est dans l’air du temps… On pourrait recapitaliser à l’infini et aux frais du contribuable. On pourrait tenter de gérer la SEM avec un plan d’investissement fiable mais il faudrait avoir le courage d’en dire aux Mégevans, le coût et la durée. On pourrait tout simplement vendre la SEM…
    Alors oui je m’interroge M. Bardelaye mais rassurez-vous, nous sommes d’accord sur un point : la SEM des Remontées Mécaniques de Megève doit rester dans le giron municipal !
    Bien à vous,
    Dernis Worms

  • #7

    @Bardelay6 (jeudi, 06 décembre 2012 13:52)

    et pourquoi pas vendre la SEM, c'est quoi le problème? lorsque l'on voit les investissements de autre stations? (espace diamant et autres) pendant que nous on fait une heure de queue aux Lanchettes.......Faudrait commencer à penser.. ils sont morts ceux qui ont confié leurs remontées a des professionnels????? arretez d'être d'un autre âge......................

  • #8

    Ancolie (jeudi, 06 décembre 2012 20:15)

    A lire une pleine page dans le Dauphiné Libéré de ce jeudi 6 décembre, consacrée aux travaux d'aménagement du domaine skiable dans les stations haut-savoyardes. Pas un mot, pas une ligne sur Megève...

  • #9

    megevandecoeur (jeudi, 06 décembre 2012 23:18)

    "la SEM des Remontées Mécaniques de Megève doit rester dans le giron municipal"
    Et bah on ira skier ailleurs !

    La gestion municipale des Remontées Mécaniques de Megève se résume aujourd'hui en un seul mot : un désastre. Et ça date pas d'aujourd'hui. Problème: on est aujourd'hui entouré de groupes privés qui lorsqu'ils vont négocier les prix des remontées avec Poma ou Leitner obtiennent de gros rabais (effet taille, économies d'échelles) que Megève seule ne peut pas avoir. Par conséquent, à terme, Praz sur Arly est appelée à avoir un domaine skiable mieux équipé que Megève pour un prix de forfait moindre.

    Je parle du prix des forfaits car il serait temps qu'on pense au client final, c'est lui qui fait rentrer l'argent dans les caisses ! A Megève, on se lamente souvent sur cette clientèle snob qui "ne skie pas"... Et s'il elle ne skiait pas parce que le domaine skiable n'est pas agréable, fluide, qu'on passe plus de temps à faire la queue qu'à skier ?

    J'entends les préocupations des propriétaires terriens. Mais soyons honnêtes: aujourd'hui ce qu'on leur donne dans la main droite on le leur reprend dans la main gauche (impots, prix des parkings,...). Ça, c'est une réalité.

    Lorsque le Directeur General des Services affirme que "des décisions seront à prendre en 2015", est-ce que ce n'est pas parce que l'Etat souhaite ramener le déficit publique à 0 ? Si l'Etat doit faire des efforts, cela veut dire que les régions, départements et communes doivent le faire aussi. D'où la necessité de se débarasser de toutes ces sociétés semi-publiques qui pèsent sur l'endettement.

    M. Worms: affirmer que la SEM doit demeurer dans le giron municipal est une promesse tout simplement intenable. Je pense sincèrement que vous feriez un bon Maire et que pour arriver à la Mairie il faut aussi savoir brosser l'électeur dans le sens du poil. Mais je suis également persuadé que tenir un langage de vérité peut être payant électoralement.

    Merci pour votre blog.

  • #10

    prioritemegeve (vendredi, 07 décembre 2012 14:21)

    Mégevandecœur,
    Merci pour vos encouragements qui me vont droit au cœur et qui me changent des volées de bois vert de mes détracteurs. Merci également pour la qualité de votre point de vue auquel je vais répondre en deux points.
    Lorsque j’étais adjoint, la négociation faisait partie de mes priorités, qu’il s’agisse du management des ressources ou de la politique d’investissement de la commune. J’ai démontré que même dans le cadre des procédures de marché, il était toujours possible de négocier mais, à la différence du secteur privé, cette négociation se fait en amont. Dans les entreprises privées en effet, on négocie entre plusieurs fournisseurs sur la base des devis reçus. Dans le secteur public, on fixe au préalable ses contraintes et ses limites afin que les fournisseurs restent dans les limites d’un cadre donné. Tout l’effort de la négociation consiste à ce que ce cadre soit le plus avantageux pour l’acheteur public. Cette stratégie s’est révélée payante lors de l’acquisition d’un poids lourd que j’avais supervisée pour le compte de la commune et pour lequel la meilleure offre était très inférieure au budget provisionné par la commune.
    En ce qui concerne la SEM et en gestionnaire habitué à la valeur des choses, j’ai toujours pensé qu’une barrique de château Petrus valait plus cher que le tonneau des Danaïdes. Je préfère donc et de loin, refaire de la SEM une société viable et pérenne avant d’envisager, en concertation, une éventuelle vente. En faisant cela, mon objectif est double : d’une part, restaurer la capacité financière de la SEM pour qu’elle soit en mesure, le cas échéant de poursuivre son activité sous sa forme juridique actuelle ; d’autre part, mettre les actionnaires en position de force au moment de négocier avec un éventuel acquéreur. Cela ne se fera ni en un jour ni en un an mais cela évitera en tout cas de devoir brader les bijoux de famille. C’est en ce sens que j’affirme que la SEM doit aujourd’hui rester dans le giron communal car, comme je le dis souvent : l’avenir ne se prévoit pas, il se prépare !
    Voilà, j’espère vous avoir éclairé sur mon cheminement de pensée qui est sincère.
    Bien à vous,
    Denis Worms

  • #11

    megevandecoeur (vendredi, 07 décembre 2012 19:06)

    Merci pour votre réponse qui me parait tout à fait raisonnable. Je retiens deux mots issus de votre intervention: concertation et négociation. L'amélioration de la santé de la SEM (et donc de notre domaine skiable) passe par un dialogue permanent avec l'ensemble des parties prenantes: propriétaires fonciers, clients, employés, fournisseurs, représentants de l'Etat, etc. Je sais que les conditions d'un dialogue serein sont souvent difficiles à mettre en oeuvre mais il faut en préable sortir de toute position dogmatique (du style la vente à un privé serait la fin du monde) pour pouvoir avancer vers des objectifs communs (par exemple améliorer la qualité du domaine). Celà étant dit, et pour revenir directement à votre intervention, si l'on est capable de démontrer que la SEM peut être rentable, alors l'Etat ne nous obligera peut-être pas à privatiser.

  • #12

    Ancolie (vendredi, 07 décembre 2012 19:56)

    A savourer avant qu’elle ne soit retirée dans un éclair de lucidité, cette pépite trouvée sur le nouveau site Internet de la mairie : http://www.megeve.fr/index.php/mairie/le-conseil-municipal/les-objectifs-du-mandat-2008-2014
    1er objectif du mandat 2008-2014 : Inverser le déclin démographique. C’est sûr qu’avec près de 300 habitants encore perdus ces dernières années, l’inversion est éblouissante !
    2e objectif : moderniser les remontées mécaniques… Désolé, je n’ai pas pu m’empêcher de rire aux larmes !
    3e objectif : favoriser l’innovation économique. Il a déjà fallu plus de 3 ans pour rénover un abattoir, alors pour l’innovation, prière de repasser plus tard ! Non : à la réflexion, prière de ne surtout pas repasser !
    4e objectif : prise en compte des spécificités professionnelles dans les décisions d’aménagement du territoire (hôtels, commerces, entreprises du bâtiment, exploitation agricoles…). La mise en stationnement payant de tous les parkings de la commune restera sans aucun doute un magnifique exemple de prise en compte des spécificités professionnelles !
    Il y a aussi une page consacrée aux grands projets de la municipalité mais elle est entièrement vide ! On a frôlé le pire…

  • #13

    @ancolie (vendredi, 07 décembre 2012 22:05)

    ...Et les douze logements par an c'est fou ce qu'ils sont spacieux et si bien adaptés aux besoins de jeunes mégevans qui auront pu ainsi eviter l'exil qui aurait été fatal à la démographie mégevanne.Ouf!

  • #14

    MARC MUFFAT-ES-JACQUES (samedi, 08 décembre 2012 10:50)

    Président des propriétaires Fonciers de Megève, je réponds à Monsieur Bardelaye au sujet du maintien de la sem dans le giron Communal.
    En 2006, quand l'ancienne équipe municipale a voulu instaurer les servitudes d'utilités publiques sur nos terrains privés,c'était dans le but bien précis de donner l'exploitation à un exploitant privé bien connu sur Chamonix.
    Nous avons alors créé notre association non pas pour empécher la vente de la sem, mais pour garder la jouissance de nos biens.
    Nous ne sommes pas d'accord de dépouiller Pierre pour habiller Paul...
    Je ne connais pas beaucoup de personnes qui accepteraient de se faire dépouiller de ses biens pour qu'une société se fasse un fonds de commerce sur autrui.
    Si je me souviens bien à l'époque vous avez refusé d'adhérer à notre association et je vous rappelle que c'est bien notre association qui à permis à la sem de rester communale... je ne juge pas si cela est bien ou pas, mais nous avons en tout cas pu dialoguer avec les Elus.
    En 2006, en créant notre association, nous avons pris notre avenir en main, sans l'aide de quiconque, et nous saurons dans les années futures dialoguer avec les élus quels qu'ils soient, ou même une société privée à condition qu'il ne soit pas porté atteinte à notre propriété.
    Nous ne sommes en aucun cas contre l'évolution du domaine skiable et encore moins contre le ski. Nous sommes conscients que nous en vivons tous. Je rappelle que les trés rares propriétaires bloquant les pistes ne font pas partie de notre association et que nous ne les soutenons pas.
    Par contre, nous voulons rester libres et ne pas être récupérés par qui que ce soi.
    Enfin un dernier message s'adressant à tout le monde. Quand le bateau commence à couler il faut que tout le monde fasse un effort.
    je souhaite une bonne saison à tout le monde et spécialement à la sem qui en a grand besoin.
    MARC MUFFAT-ES-JACQUES

  • #15

    prioritemegeve (vendredi, 14 décembre 2012 17:40)

    @Roger Bardelaye, colistier complémentaire de 1995 à 2001,
    M. Bardelaye, nous vous rappelons que conformément à la charte éditoriale de Priorité Megève, les propos discourtois, les attaques personnelles et les textes non rédigés en français ne sont jamais validés. Toutefois, nous promettons de tancer l'internaute qui vous a répondu non pas en utilisant votre patronyme mais en usant des codes en vigueur sur Internet qui font précéder d'une arobase celui auquel on s'adresse !
    Le modérateur

  • #16

    anonyme (dimanche, 16 décembre 2012 21:24)

    Après les augmentations de capital successives( financées par la COMMUNE"),la SEM vend des immobilisations(parkings....)à la commune.Ceci afin de réinvestir dans le transport des skieurs et les pistes. Monsieur worms doit on à tout PRIX garder la SEM????. Si oui comment envisagez vous le retour a des bilans plus sains?(apres une bonne saison 2012 elle est toujours en déficit!)

  • #17

    Glaise (dimanche, 16 décembre 2012 21:43)

    J'espère qu'au delà des promesses de concertation, M. Worms a quelque idée - ou peut-être une baguette magique !? - pour transformer la SEM en Château Petrus ! Bizarrement, Megève est une exception dans sa catégorie, les autres stations n'ont pas eu d'autres choix que de confier cette activité à des sociétés privées. Et comme l'explique très bien Megevandecoeur, vu l'état de nos finances publiques, je crains que ce soit mentir aux Mégevans que de promettre que la SEM restera dans le giron municipal. Bon courage à tous.

  • #18

    Ancolie (lundi, 17 décembre 2012 09:27)

    Glaise,
    A la lecture de sa réponse à mégevandecoeur, je n'ai pas le sentiment que M. Worms fasse du maintien de la SEM dans le giron communal, un dogme. Il a indiqué, sauf erreur de la part, vouloir redresser les comptes avant toute décision. Au 30 avril 2012, l'endettement de la SEM était de 28,5 millions d'euros (contre 30,8 M€ l'année précédente). Il faudra donc plusieurs "bons" hivers et une gestion plus que rigoureuse pour à nouveau équilibrer les comptes !
    On sait par ailleurs que le rachat ou la reprise d'entreprises en difficultés n'a pas toujours été heureux en termes de succès. De Bernard Tapie à Arcelor Mittal, les exemples ne manquent pas...
    En tout cas, merci de votre contribution et de celles qui ont précédé, qui montrent l'intérêt des Mégevans pour ce sujet.

  • #19

    Roger BARDELAYE (lundi, 17 décembre 2012 16:38)

    Qui pourrait bien s'intéresser à la S.E.M.R.M.M. ? Des financiers ou de vrais exploitants de remontées mécaniques ? Les uns ou les autres ne sont pas des philantropes mais des affairistes, et cela se comprend aisément.

    On se souvient du temps où le Jaillet se trouvait en difficulté dans les années 70. Que serait-il arrivé si Gérard MORAND n'était pas intervenu ? Vous tous qui écrivez sur le devenir de la S.E.M., vous connaissez la réponse. Alors que désirez-vous pour Rochebrune ?

    Au plaisir de vous lire.

    Roger BARDELAYE.

  • #20

    Glaise (lundi, 17 décembre 2012 22:05)

    M. Worms qui a été un entrepreneur couronné de succès, donc avisé, doit bien savoir :
    - que redresser une société fortement endettée,
    - dont l'activité demande continûment des investissements lourds,
    - que la nature de ces investissements sont soumis à des contraintes légales très fortes (Loi Montagne, Grenelle de l'environnement, les propriétaires fonciers, .....)
    - dont l'exploitation même en temps normal ne dégage des marges exceptionnelles,
    - dont l'exploitation est très dépendante d'un facteur clé incontrôlable la météo aggravé par réchauffement climatique affectant particulièrement les stations de moyenne montagne comme Megève,
    - dont l'activité est de plus en plus critiquée par les multiples lobbies de défense de la nature et l'environnement (regardez toute la difficulté que Maire de Saint-Gervais a pour poser son télésiège de liaison avec les Contamines),
    - dont l'activité est soumise à une concurrence frontale (stations de skis de France et d'ailleurs) ou alternative (chaud) de plus en plus forte
    - dont la clientèle captive n'est pas la plus sportive, est vieillissante, ....
    - dont la gouvernance n'est pas la plus claire, tout cela dans un contexte de crise économique et sociale profonde et durable,

    ... relève du miracle.

    Il ne le dit pas, mais ne promet rien de tangible.

    Et mettons que M. Worms et son équipe ait un plan pour résoudre ou contourner un à un tous ces problèmes, en attendant il faudra bien recapitaliser le malade pour réduire sa dette, investir massivement pour réduire les coûts d'exploitation, remplacer les remontées obsolètes, reconfigurer son domaine pour augmenter l'attractivité de l'offre, trouver/développer des relais de croissance (été, printemps, automne ....). Rappelons-nous que quoi qu'il en soit le ski est la locomotive touristique de la station.

    SGJ l'a appris à ses dépends. Elle avait fixé des objectifs modestes (Lanchettes, Etudiants VS projet de Liaison avec les Contas par exemple) qu'elle pensait atteindre sans problème. Ensuite elle s'est probablement sentie capable de soulever seule des montagnes avec le résultat qu'on connaît.

    Je ne crois pas que la Compagnie du Mont-Blanc, la Compagnie des Alpes, Label Montagnes puissent être comparées à Tapie ou Arcelor Mittal ou alors il faudrait que l'on me l'explique.

    Le projet de M. Worms me semble plus centré sur le lien entre l'édile est ses administrés, en d'autres termes l'animation de la vie politique de la cité, formulée aussi comme la "démocratie participative" par opposition au despotisme même éclairé cher à Voltaire d'où son extrême prudence sur ce type de sujets.


    Tout cela peut laisser penser qu'il n'est pas exclu que Megève Station de Ski connaisse un nouveau trou d'air d'une dizaine d'années.
    Pourquoi pas, si cela permet de repartir sur des bases saines.

  • #21

    @ glaise (mardi, 18 décembre 2012 14:58)

    repartir sur un trou d'air 10 ans aprés voila de quoi donner le moral a ceux qui ont 15 ans ils pourront à leurs(leurres)tours écrire...réecrire l'histoire à l'heure à leurres

  • #22

    VAGNU (jeudi, 20 décembre 2012 17:03)

    A LA CLUZAZ, la SEM des remontées elle fonctionne plutot bien,idem pour la régie du COL DES SAISIES.....A MEGEVE LE MAL NE VIENT PAS QUE DEPUIS LE PRINTEMPS 2008. (nouvelle présidente)IL DEBUTE A LA FIN DES ANNEES 90.

  • #23

    obrok (jeudi, 20 décembre 2012 21:17)

    lundi, SGJ nous a encore servi un grand numéro de pipotron devant les propriétaires du jaillet en colère, excédés de ne pas avoir de route décente (contrairement aux promesses écrites), de ne pas avoir de cabane de tri sélectif, et de ne bientot plus avoir de courrier postal !!! on a aussi appris qu'il y avait des gros bugs dans le déploiement des logiciel servant aux caisses automatiques, parcmètres etc...

    ce soir encore à 20h, des techniciens s'acharnaient au parking du casino pour essayer de faire marcher la caisse automatique.... autant dire que demain 21 decembre on va bien rigoler... et ca ne sera pas à cause de la fin du monde.

    la fin du monde, pour SGJ, elle se situe aux prochaines élections !

    bonne fêtes de fin d'année à tous !

  • #24

    En colère (vendredi, 21 décembre 2012 08:49)

    Pour que MEGEVE vive , il ne faut pas faire fuir les gens mais au contraire les inciter à venir.Prendre les touristes comme les megevans pour des"vaches à lait"(stationnement payant!!) n'est pas à mon sens la solution.Combien de personnes ont désertées notre village depuis deux ou trois ans ?.Et si nous avions investi avant dans les remontées mécaniques plutôt que de faire des dépenses "PHARAONIQUES" , des morceaux de rues , un SPA (pour quoi faire?) et autre POLO , JUMPING ......ETC.
    Non pour que MEGEVE vive , il faut une municipalité qui AIME vraiment MEGEVE , qui aime les GENS et surtout qui s’engage par conviction...
    Espérant cette fois ne pas être censuré,je souhaite à tous de bonnes fêtes de fin d'année .....

  • #25

    bb (samedi, 22 décembre 2012 13:22)

    parkings payants parcs mêtres !!!! ceux qui devaient aider Megève à renflouer les caisses ont tout compris !
    premier jour ici et ils reprennent les bonnes habitudes ! garés en double file, en stationnement interdits pour bien gêner la circulation !!! Mais après tout pourquoi se gêneraient ils, puisque de toute façon ils n'auront pas de PV, juste un petit mot leur souhaitant la bienvenue et leur demandant de ne pas recommencer !!! la mise en fourrière nous rapporterait bien des sous, surtout que la ville est équipée du véhicule prévu à cet effet et du parc nécessaire à cela ! Mais non ! alors armons nous de patience pour aller et revenir du boulot (eh oui! on est pas tous en vacances) et garons nous bien et là où il le faut sinon c'est encore nous Mégevans qui allons servir de vaches à lait ! bon courage à vous tous sur nos belles routes encombrées de Megève et joyeuses fêtes ce n 'est pas la fin monde !!!

  • #26

    En colère (dimanche, 23 décembre 2012)

    C'est dommage , il me semble qu'il y a 26 élus dans cette municipalité pourtant nous ne les entendons guère !!!
    Connaissent-ils le dicton qui dit " qui ne dit rien consent" ? et oui ils assumeront aussi .....
    Bonne année .....

  • #27

    anonyme (lundi, 24 décembre 2012 09:16)

    Bravo !!!
    Après avoir fait le tour de la station en ski , il semblerait que combloux ,st-gervais, praz ...ETC ont fait le plein , alors que le parking du palais des sports était bien vide !!! Merci qui !!!(peut-être n'est-ce pas assez chère?)

  • #28

    R.D (mardi, 25 décembre 2012 10:17)

    Quel magnifique spectacle au palais des sports "NATIVITAS" 100 personnes dans les gradins dont une bonne trentaine d'invités !!!!
    Et ce pour combien d'investissement ?
    Serait-ce les prémices d'un ras-le bol général ?

    Bonnes fêtes à tous !!!

  • #29

    obrok (mardi, 25 décembre 2012 17:39)

    Bonjour à tous.

    En ballade toute la journée d'hier (24/12) dans le village avec une amie hollandaise (qui parle 6 langues et travaille dans le tourisme international), nous nous sommes amusés à interpeller de manière informelle les personnes qui se trouvaient aux abord des horodateurs, leur demandant ce qu'ils pensaient de la nouvelle politique de stationnement dans Megève.

    Les avis sont sans appel : tous sont très mécontents de cette nouvelle politique de prix et la plupart indiquent qu'ils vont sans doute reconsidérer leur futurs séjours à Megève. Ce qui revient le plus souvent, c'est l'aspect global et soudain de ce changement, et en particulier les stationnements extérieurs.

    Nous avons aussi rencontré pas mal de travailleurs saisonniers (vendeuses en boutique, etc) egalement très mécontents de la manière dont sont gérés les abonnements certains n'ayant pas pu même acheter le leur.

    Il semble donc que la municipalité soit arrivée à ses fins : dégouter les touristes. Remarquez c'est une manière comme une autre de traiter le problème de l'hebergement des saisonniers, car : plus de touristes, plus besoin de saisonniers !!

    HA HA HA !!!

  • #30

    prioritemegeve (mardi, 25 décembre 2012 18:45)

    RD, je crois qu'il faut avant tout rendre hommage aux bénévoles du comité des fêtes qui ont beaucoup travaillé à l'organisation de ce spectacle. On ne peut que regretter le faible nombre de spectateurs et c'est dommage à l'heure où le bénévolat fait cruellement défaut à nos associations.
    Bien à vous,
    Denis Worms

  • #31

    prioritemegeve (mercredi, 26 décembre 2012 18:53)

    RD, je suis d'accord avec votre analyse mais la dernière phrase de votre commentaire me pose un problème éthique et moral. C'est la raison pour laquelle je ne l'ai pas validé et je vous prie de bien vouloir m'en excuser.
    Sincèrement,
    Denis Worms

  • #32

    A (jeudi, 27 décembre 2012 10:51)

    L'échec de Nativitas est surtout la preuve que "Megève village" est mort.

  • #33

    prioritemegeve (jeudi, 27 décembre 2012 17:45)

    Bonjour RD,
    Encore une fois, je comprend vos propos que je ne peux toujours pas valider afin d'éviter des polémiques inutiles. Je vais toutefois vous répondre directement en rappelant que lors de manifestations associatives importantes, il y a bien sûr des bénévoles, largement majoritaires dans l'équipe. Mais il y a aussi parfois, surtout dans les grosses structures associatives ou les gros événements, des personnes qui sont rémunérées ou indemnisées, soit parce que les bénévoles ne sont pas assez nombreux, soit parce que ces personnes ont des compétences très spécifiques et nécessaires au bon déroulement de la manifestation (arbitres, personnel médical, etc.).
    Dans mon billet en date d'août 2011 et intitulé "Association de bienfaiteurs", j'avais évoqué quelques pistes pour faciliter le rôle des associations dans la vie locale, tout en mettant en place des règles de transparence dans l'aide publique qui leur est apportée. Vous y trouverez quelques réponses à vos interrogations et si vous le souhaitez, nous pouvons échanger de manière directe; dans ce cas, je vous invite à utiliser le formulaire de contact que vous trouverez sur ce site.
    Bien à vous,
    Denis Worms

  • #34

    obrok (jeudi, 27 décembre 2012)

    La suite de la saga des parkings. Ce jour, au parking des "abonnés", les barrières étaien† ouvertes, et le parking plein. Les derniers abbonés ayant récupéré leur precieux sésame pouvaient.... aller se garer ailleurs.

    Pas surprennant quand on connait le taux ahurissant de surbooking appliqué aux abonnements par rapport aux places disponibles... On aurait pu imaginer que l'opérateur national de parkings qui sortira d'un chapeau dans un an ou deux aurait pris le temps de donner quelques conseils sur ce qui été jouable ou non...

    Bravo la marie !!!

    @denis : votre responsablité en tant que gestionnaire du site web n'est pas engagée par les propos des contributeurs. Seuls ces derniers le sont. Je ne vois pas pourquoi vous ne valideriez pas tous les commentaires. Effectuer un filtrage pourra toujours laisser penser que vous ne validez pas aussi les commentaires vous etant défavorables.

    Bonne fin d'année à tous.

  • #35

    prioritemegeve (vendredi, 28 décembre 2012 13:30)

    Bonjour Obrok,
    Conformément à mon éthique personnelle, je valide tous les commentaires y compris ceux qui me sont défavorables, à l'exception des suivants et pour lesquels je crois avoir maintes fois rappelé les règles éditoriales de ce site :
    - Commentaires insultants ou diffamatoires envers une personne physique ou morale de Megève
    - Commentaires rédigés en patois mégevan ou en toute autre langue que celle de la République française
    - Commentaires ayant des finalités polémiques et pas forcément en rapport avec la finalité de ce site
    Ce sont là les seules contraintes éditoriales que j'ai fixé à ce site !
    Je rappelle en outre et qu'à la demande de plusieurs internautes, j'ai créé un forum où chacun peut s'y exprimer librement et sous sa responsabilité; Je suis le premier à regretter qu'il ne soit pas suffisamment utilisé !
    Bien à vous,
    Denis Worms

  • #36

    RD (samedi, 29 décembre 2012 09:05)

    Je ne suis pas offusqué , j'ai tendance à dire ce que je pense et très souvent cela me joue des tours.Je comprends que le but n'est pas de faire des polémiques ,pourtant vous savez comme moi M.WORMS que si vous devenez MAIRE de Megève, il faudra mettre "les pieds dans le plat" et il y aura un très gros ménage à faire pour retrouver un équilibre serein !!!!
    Je souhaite à tout le monde une très bonne année 2013 .

  • #37

    Obrok (samedi, 29 décembre 2012 12:41)

    Forum : c'est fait !

    http://prioritemegeve.forumgratuit.org/t6-parkings-stationnements-et-bordel-ambiant

    a vous de jouer, en tous cas, ceux & celles qui ont quelque chose à dire sur le stationnement à Megeve

  • #38

    A (samedi, 29 décembre 2012 16:41)

    Pouvez-vous expliquer pour les nuls comment s'enregistrer sur le forum, pour moi c'est toujours incorrect Merci

  • #39

    prioritemegeve (samedi, 29 décembre 2012 19:12)

    @A (et autres utilisateurs du forum),
    Pour vous inscrire, allez sur le forum (http://prioritemegeve.forumgratuit.org/)
    Dans le menu sous le bandeau, cliquez sur "s'enregistrer", lisez et acceptez le règlement général du forum.
    A l'ouverture de la nouvelle fenêtre, entrez un nom d'utilisateur, une adresse e-mail valide et un mot de passe, puis cliquez sur "enregistrer". Dans la fenêtre suivante, il vous sera demandé de retaper votre mot de passe et de recopier une série de lettres et de chiffes inscrits dans un cadre gris.
    Vous recevrez ensuite un courrier électronique contenant un lien que vous devrez cliquer pour activer votre compte sur le forum. Vous pourrez ensuite lire et commenter librement tous les sujets.
    Envoyez-moi un mail via le formulaire de contact de ce site si vous rencontrez des difficultés et je vous aiderai.
    Cordialement,
    L'administrateur

  • #40

    Caton (dimanche, 30 décembre 2012 18:26)

    " Mon Dieu gardez-moi de mes amis, quant à mes ennemis je m'en charge..." Ainsi parlait Voltaire et c'est sans doute ce que doit méditer le maire après une demi-heure citoyenne particulièrement éprouvante. Je ne saurais donc que trop vous conseiller, chers lecteurs de ce blog de prendre le temps d'écouter les premières 40 minutes du dernier compte rendu audio du conseil municipal.
    Vous y entendrez des colistiers d'un élan de moins en moins partagé peu amènes.......
    Un adjoint particulièrement malmené par un administré....
    Des sons de cloches dissonants.....
    Une véritable injustice pour des gens qui se dévouent sans compter pour le bien public..........

  • #41

    RD (lundi, 31 décembre 2012 09:33)

    Etes-vous sûr très chère Caton qu'ils ne sachent pas compter ???

  • #42

    Obrok (mardi, 01 janvier 2013 10:40)

    Bonne Année à tous et toutes.

    Sauf erreur de ma part, si on est pas enregistré sur le forum, on ne peut rien lire.

    Je trouve que cela est dommage car un forum qui serait lisible par tous et qui necessiterait de s'enregistrer uniquement pour y écrire aurait sans doute plus de succès ne croyez vous pas ?

  • #43

    anonyme (samedi, 05 janvier 2013 08:50)

    Bonjour , j'ai acheté (sous la contrainte !)un abonnement pour le parking souterrain de l’auto-gare , la barrière ne fonctionne pas depuis le début et il est très difficile de trouver une place puisque tout le monde peut se garer GRATUITEMENT !!
    Comment puis-je faire pour me faire rembourser se préjudice? et tous les gens qui sont dans le même cas que moi de devraient-ils pas réclamer une réparation ?

  • #44

    Alambic (dimanche, 06 janvier 2013 15:50)

    A l'automne, Mme le Maire nous informait que tous les stationnements de Megève seraient payants car les utilisateurs des parkings doivent payer au lieu de faire encore payer les contribuables!!!!! MORT DE RIRE!!!! Avec une organisation de dernière minute faite à l'arrache avec en plus du personnel non formé ..... bonjour le bazar( pour rester poli!) Les barrières des parkings qui restent ouvertes ou qui sont arrachées, des voitures garées n'importe où et en priorité aux emplacements des ski bus qui ont déjà du mal à circuler à cause des voitures et du déneigement exécrable de la route du mt d'arbois, à plusieurs endroits les bus se croisent difficilement et il ne fait pas bon être piéton!
    Alors si c'est ça WE ARE MEGEVE et bien moi j'ai honte d'habiter Megève.
    Donc résultat des courses, qui a payé le stationnement? Et bien ce sont les utilisateurs des stationnements, MAIS SEULEMENT CEUX QUI TRAVAILLENT A MEGEVE et qui ont acheté un abonnement, les vacanciers eux, ont accédés au parkings gratuitement et se sont garés aussi n'importe où gratuitement puisque la police municipale et ses beaux véhicules étaient ..... peut-être aussi en vacances???!!!
    Et qui va payer tous ses horodateurs et nouveaux systèmes de gestion des parkings???? Les contribuables Mégevans, merci Mme le Maire.

  • #45

    Obrok (dimanche, 06 janvier 2013 16:55)

    Alambic,

    Qu'est ce qui vous etonne dans tout ça ?

    Cette manicipalité est une vaste blague.

  • #46

    La Talie du Torbiau (lundi, 07 janvier 2013 12:37)

    Je veux témoigner également que les véhicules qui se garent en vrac pendant les vacances de Noel sur le trottoir ne sont jamais amendés ni mis en fourrière.

    Je peux dire avoir mis en danger mes enfants en devant circuler constament avec ma poussette au milieu de la route ne pouvant passer sur le trottoir.

    J'ai signalé le problème aux agents de la Police Municipale qui ne semblent pas s'en emouvoir.

    Ca doit etre plus facile de ramasser l'argent des megevans en inter saison avec des horodateurs plutot que de gérer ces situations dangereuses de plein saison.



  • #47

    Jaillet (lundi, 07 janvier 2013 20:50)

    Au jaillet, après deux semaines de stationnement en double file au niveau du restaurant "540" (personne verbalisé, PM qui d'en fout), la mairie à installé des barrières pour empêcher le stationnement. Hélas :

    - c'est trop tard car il y a moins de vacanciers.
    - les barrières prennent pratiquement autant de largeur que les voitures, donc il est toujours aussi délicat et dangereux de se croiser...

    Bien essayé.